Solar Floating Island

C’est le pari d’un projet un peu fou de 145 millions de dollars, conduit aux Maldives, et qui consiste dans un vaste parc hôtelier de luxe, autonome en énergie car utilisant exclusivement celle produite par ses capteurs solaires.

Le concepteur de ce projet est l’architecte italien Michele Puzzolabte qui a donc imaginé « Amusement complex », comme un complexe hôtelier situé à terre, relié par un ponton à une marina, pouvant accueillir 14 yachts, et à des suites (villas) VIP flottantes, pouvant naviguer dans le lagon, et autonomes d’un point de vue énergétique, du fait de leurs capteurs solaires.ob_9ef0b7_maison-flottante-1

Cette autonomie énergétique est d’ailleurs mise en avant par l’architecte pour l’ensemble du complexe, dont les parties extérieures sont couvertes de panneaux solaires, intégrés dans une membrane résistante.

Amusement Complex met donc en avant son respect de l’environnement (en faisant toutefois une impasse sur l’aspect relatif au traitement des déchets des clients, le VRAI problème du tourisme de masse sur les îles), tout en restant clairement dans l’univers du luxe.ob_5cdfb4_maison-flottante-2

Sa partie Resort se compose ainsi d’une marina 5 étoiles, accueillant 14 yachts, 10 villas VIP flottantes, un restaurant et un night club sous-marins, 3 pistes d’hélicoptère et 20 villas privées sises au bord de l’eau, le long d’une digue semi-circulaire.

La partie hôtelière quant à elle, consiste dans un hôtel 5 étoiles de 54 chambres, dans un bar, un restaurant et des salles de conférence.

Le parc de loisir implanté autour de l’hôtel, propose pour sa part 6 piscines, des jeux d’extérieur, 1 piscine à vagues, des toboggans nautiques géants, 2 cinémas 3D, 1 train de type Malcev, 4 golfs de 4 trous et… une école de pilotage des villas flottantes et des voitures électriques mises à disposition des guests !!ob_281e39_maison-flottante-4

Il va sans dire que le clou d’Amusemet Complex sont bien évidemment les villas flottantes mobiles qui, sur 300m2, offrent 3 belles chambres doubles, un poste de pilotage qui rappelle celui des catamarans de croisière, et un étonnant bulbe sous-marin, permettant d’admirer les fonds marins, confortablement assis dans un fauteuil club.

En parallèle au projet conduit aux Maldives, un second projet viendrait d’être lancé à Bornéo, ou le cabinet de Michele Puzzolante a retenu le chantier Marathon Pacific Marines pour construire un complexe hôtelier géré par une agence locale qui facturera 600 dollars la nuit à bord d’une suite flottante !ob_d03130_maison-flottante-3


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>